L’UNIVERSITÉ DE TOURS ET GENERALI FRANCE LANCENT LE PREMIER DIPLÔME D’UNIVERSITÉ FRANÇAIS EN CASE MANAGEMENT

8 novembre 2016

L’Université de Tours propose le premier Diplôme d’Université français en case management, une méthodologie unique au service des personnes en situation complexe suite à une maladie ou à un accident. Cette formation bénéficie du mécénat de Generali. La compagnie d’assurance, très investie dans ces problématiques est pionnière dans le développement du case management en France.

Le case management se développe en France

Largement développé à l’étranger et notamment aux Etats-Unis, en Suisse et dans les pays scandinaves, le case management émerge aujourd’hui en France.

Cette méthodologie vise à améliorer la prise en charge médicale et sociale des personnes en situations complexes telles que les victimes d’accidents ayant subi des préjudices corporels graves. Le case manager coordonne l’action des différents acteurs impliqués (assureurs, psychologues, médecins, associations de familles de victimes, juristes, services sociaux, etc.) et construit un projet visant l’autonomie, le maintien d’une vie sociale et le retour à l’emploi du bénéficiaire.

Ainsi, le case management représente, une approche complémentaire de l’approche sociale et médicale traditionnelle. Il vise à réduire le préjudice subi par le bénéficiaire, en réorganisant son environnement pour maintenir au mieux son autonomie et son niveau de vie antérieur. « Certains événements de vie conduisent des personnes à vivre des situations si complexes et si peu « ordinaires » qu’elles appellent une réponse personnalisée et transverse. Le case management cible en priorité ces problématiques qui ne rentrent pas dans des cases, pour lesquelles il n’existe pas de solution toute faite», souligne Sophie Pacheco, pionnière du case management, diplômée de la Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale.

Un premier diplôme d’Université en France

Cette formation de case manager, proposée par L’Université de Tours s'inscrit dans le cadre de la formation continue professionnelle. « L’objectif est d’élaborer avec les stagiaires de nouveaux concepts et processus qu'ils pourront intégrer à leur expérience professionnelle afin de s’approprier cette nouvelle approche de l’accompagnement » énonce Isabelle Nanty, Maître de conférences, responsable de la formation.

Actuellement la formation accueille 16 stagiaires dont les deux tiers sont des professionnels de l'assurance et le tiers restant des professionnels du médico-social, de la santé et de la formation pour adultes. La diversité des cultures professionnelles est un atout central dans la formation au Case Management.

L'Université de Tours et tout particulièrement l'UFR ASH (L'unité de Formation de Recherche des Arts et Sciences Humaines) se sont engagées dans l'élaboration de cette formation continue permettant une amélioration concrète de l'accompagnement des personnes en situation de vulnérabilité. Au carrefour des sciences humaines, du droit et du management, la formation au case management est construite dans un esprit de décloisonnement disciplinaire et conceptuel. L’Université de Tours offre tous les atouts de la

pluridisciplinarité à ses 26 000 étudiants et ses 1 500 stagiaires de formation continue. L'approche est d'autant plus ouverte qu'elle est permise par une convention de partenariat international avec l'HES-SO (Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale) figure de proue dans le domaine du case management.

Au-delà de la formation professionnelle, ce Diplôme d’Université s’inscrit dans une dynamique de recherche et permet d’élaborer des stratégies de développement du case management tant sur le plan de l’évolution des concepts que des pratiques.

Ainsi, les deux unités de recherche franco-suisse, l’UFR ASH et l’HES-SO sont d’ores et déjà au travail et ont lancé des programmes de recherche pour le développement de formations, en accompagnement d'équipes prêtes à la mise en oeuvre du Case Management.

GENERALI promoteur du case management en France

Dès 2009, Generali s’est investi dans ce domaine en recrutant un premier case manager, Sophie Pacheco, psychologue clinicienne de formation. Dès son arrivée, elle contribue à la formation d’une centaine de collaborateurs de la compagnie qui est ainsi en mesure d’identifier, dès la déclaration de sinistre, les personnes susceptibles de bénéficier de cet accompagnement.

Aujourd’hui, Generali compte trois case managers qui sont en capacité de proposer une palette de solutions, en collaboration avec les gestionnaires des dossiers. La compagnie a ainsi suivi plus de 400 personnes, en France, depuis 2009.

L’assureur développe cette démarche d’accompagnement afin de proposer des solutions globales, coordonnées et personnalisées pour aider les bénéficiaires à être mieux soignés. Cette nouvelle approche de l’indemnisation, plus efficace pour les assurés, apporte une dimension plus humaine : accompagner et reconstruire les personnes en complément de l’indemnisation.

Generali a souhaité partager cette nouvelle approche de l’indemnisation avec le plus grand nombre en dévoilant le métier de case manager dans un web documentaire. Un document ancré dans le réel qui décrit le métier de case manager et présente trois personnes bénéficiaires du programme, trois histoires de vie et de reconstruction. www.casemanagement.generali.fr

La formation est essentielle au développement de ces programmes. En établissant un partenariat avec l’Université de Tours, Generali a permis la création du premier Diplôme d’Université de case management en France.

L’université de Tours est située au coeur des villes de Tours et de Blois. Depuis 45 ans, elle place la formation, l’innovation, la professionnalisation et la réussite des étudiants au coeur de son projet. Avec ses 7 UFR, ses 2 IUT et son école d’ingénieurs polytechnique, l’université de Tours offre tous les atouts de la pluridisciplinarité à ses 26 000 étudiants. Encourageant la mobilité étudiante, l’université accueille 2 900 étudiants internationaux chaque année.

Composée de 34 unités de recherche labellisées et reconnues au niveau national et international, l’université de Tours s’affirme comme la 1ère institution de recherche publique en région Centre-Val de Loire.

Generali France est aujourd’hui l’un des principaux assureurs et gestionnaire d’actifs de l’Hexagone avec un chiffre d’affaires de 15,5 milliards d’euros en 2021 et propose à ses 7,8 millions de clients particuliers, professionnels et entreprises, une offre complète de solutions d’assurances (santé, prévoyance, assistance, biens et responsabilité), d’épargne patrimoniale et de gestion d’actifs. Implanté en France depuis 1832, Generali France s’appuie sur le savoir-faire et l’expertise de ses 9 000 collaborateurs, agents généraux et salariés d’agences ainsi que de ses réseaux de courtiers et intermédiaires. Sa vision : être le partenaire de ses clients et de ses distributeurs tout au long de leur vie. Entreprise engagée, Generali France met la durabilité au cœur de sa stratégie avec pour ambition d’être un assureur, un investisseur, un employeur et un acteur responsable, en particulier au travers de sa fondation The Human Safety Net.

Plus d’informations sur generali.fr
Suivez notre actualité sur Twitter

Generali est l’un des plus grands groupes internationaux d’assurance et de gestion d’actifs. Fondé en 1831, il est implanté dans 50 pays et a réalisé un chiffre d’affaires de 75,8 milliards d’euros en 2021. Avec plus de 75 000 collaborateurs au service de 67 millions de clients à travers le monde, le Groupe occupe une position de leader en Europe et une place croissante en Asie et en Amérique latine. L’ambition de Generali est d’être le partenaire de ses clients tout au long de leur vie, en leur proposant des solutions innovantes et personnalisées et en s’appuyant sur un réseau de distribution inégalé, une expérience client de premier ordre et ses capacités de distribution mondiale digitalisée. Le Groupe a pleinement intégré le développement durable dans tous ses choix stratégiques, dans le but de créer de la valeur pour toutes les parties prenantes tout en construisant une société plus juste et plus résiliente.

Plus d’informations sur generali.com
Suivez notre actualité sur Twitter