Mardi 28 septembre 2021 tagSponsoring et engagements sociétaux

À Bruxelles, Generali remet le prix SME EnterPRIZE pour promouvoir le développement durable chez les petites et moyennes entreprises européennes

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

• Lancé à l’occasion du 190e anniversaire de Generali, SME EnterPRIZE vise à promouvoir de nouveaux modèles économiques et à stimuler le débat public sur le développement durable.
• Plus de 6 000 entreprises ont participé, parmi lesquelles sept ont été sélectionnées comme « Sustainability Heroes ».
• Le Livre blanc sur l’approche des PME en matière de développement durable en Europe, préparé par SDA Bocconi et promu par Generali, a été présenté.


Bruxelles - Generali a présenté la première édition de SME EnterPRIZE, une initiative dédiée aux petites et moyennes entreprises (PME) européennes afin de promouvoir l’adoption de modèles économiques durables et de donner de la visibilité, en passant également par une plateforme numérique, aux PME qui ont déjà entrepris la démarche, en vue de stimuler le débat public sur le sujet. SME EnterPRIZE fait partie des initiatives lancées à l’occasion du 190e anniversaire de Generali.

Le commissaire européen aux affaires économiques Paolo Gentiloni, le président d’Assicurazioni Generali Gabriele Galateri di Genola et le PDG du groupe Philippe Donnet ont assisté à l’événement pour récompenser les « Sustainability Heroes », des PME sélectionnées dans sept pays européens qui ont mis en œuvre dans leurs activités des initiatives notables de développement durable dans trois domaines : environnement, bien-être et communauté. Vincenzo Amendola, sous-secrétaire d’État à la présidence italienne du Conseil des ministres, délégué aux Affaires européennes au sein du gouvernement Draghi, est intervenu lors de la cérémonie.
La commissaire européenne aux services financiers Mairead McGuinness a également participé par message vidéo.
Le projet, auquel ont participé des représentants du Parlement européen et de la Commission européenne, vise également à mieux faire connaître les institutions et programmes de l’UE dédiés au soutien à la reprise économique et aux petites et moyennes entreprises, de Next Generation EU au « European Framework in Support of SMEs ».

Au cours de l’événement, les conclusions du Livre blanc « Fostering Sustainability in Small and Medium-sized Enterprises », promu par Generali et préparé par SDA Bocconi – School of Management Sustainability Lab, ont été présentées.

Le PDG du groupe Generali, Philippe Donnet, a déclaré : « Les petites et moyennes entreprises sont un pilier fondamental de l’économie européenne et l’un des principaux moteurs de la transition durable. SME EnterPRIZE fait partie du plan stratégique « Generali 2021 » et est en phase avec notre ambition de favoriser une société plus écologique et plus inclusive, en cohérence avec le Green Deal européen et l’initiative Next Generation EU. En plus de promouvoir les exemples les plus remarquables et d’aider les PME à adopter des modèles et des pratiques plus durables, nous souhaitons stimuler un échange continu d’opinions avec les institutions nationales et européennes ainsi qu’avec le monde universitaire et d’autres acteurs du secteur privé pour examiner les défis et les opportunités de développement portant sur un secteur essentiel à la croissance durable de l’économie de notre continent. »

SME EnterPRIZE : Generali valorise une culture du développement durable


SME EnterPRIZE est une initiative de Generali visant à promouvoir une culture du développement durable chez les PME européennes. Elle vise à inspirer les petites et moyennes entreprises à développer des modèles économiques durables et à stimuler le débat public sur la question du développement durable.

Au travers de SME EnterPRIZE, Generali vise à :

accompagner les PME dans leur transformation durable, en cohérence avec l’ambition européenne de développer une économie plus inclusive et plus écologique ;
stimuler le débat public sur l’importance du développement durable pour les PME, en favorisant les recherches sur le sujet ;
présenter des exemples significatifs d’entreprises responsables, source d’inspiration pour les petits et moyens entrepreneurs en vue de développer des comportements durables dans trois domaines : l’environnement, le bien-être et la communauté.


Le Groupe souhaite donner de la visibilité aux meilleures pratiques mises en œuvre dans trois catégories :

bien-être : PME qui ont amélioré le bien-être des employés et de leurs familles ;
environnement : PME qui ont contribué à des objectifs importants, tels que la lutte contre le changement climatique et le développement d’une économie circulaire ;
communauté : PME qui ont mis en place des initiatives ayant un impact positif sur leurs communautés et territoires de référence.

Le comité scientifique SME EnterPRIZE est composé de dix représentants des principales institutions de l’UE, d’ONG, de la presse et de milieux universitaires possédant une expérience pertinente à la fois dans le domaine du développement durable et des PME : Sandrine Dixson-Declève, co-présidente du Club de Rome et Senior Associate et membre du corps professoral du Cambridge Institute for Sustainability Leadership (CISL), et présidente du groupe d’experts sur l’impact économique et sociétal de la recherche et de l’innovation (Commission européenne) ; Bianca Dragomir, PDG d’AVAESEN, membre de la « European High-Level Roundtable Industry 2030 » et responsable de cluster européen 2016/18 ; Kirsten Dunlop, PDG de Climate-KIC ; Nicolas Hazard, Fondateur et PDG d’INCO et conseiller spécial de la Commission européenne en charge de l’économie sociale ; Peggy Hollinger, rédactrice en chef des affaires internationales au Financial Times ; Marina Kaas, vice-présidente Entrepreneurs Européens (CEA-PME) et vice-présidente de l’Association estonienne des PME - EVEA ; Paul Rübig, Président de SME Connect, membre du comité directeur de l’EIT, ancien membre du Parlement européen et membre du Comité économique et social européen ; Simone Tagliapietra, Senior fellow chez Bruegel (Brussels European and Global Economic Laboratory) et professeur adjoint à l’Università Cattolica del Sacro Cuore de Milan ; Gianmario Verona, recteur de l’Università Bocconi ; Anders Wijkman, ancien membre du Parlement européen, président d’honneur du Club de Rome et membre de l’Académie royale des sciences de Suède.


Les « Sustainability Heroes » : les PME européennes les plus durables honorées à Bruxelles


Parmi les plus de 6 000 PME participantes, Generali a récompensé les « Sustainability Heroes » : des entreprises sélectionnées dans les domaines du bien-être, de l’environnement et de la communauté, issues des pays européens qui ont rejoint l’initiative : Italie, Allemagne, France, Espagne, Autriche, Hongrie et République tchèque.

Natura Iblea-PaniereBio (Roberto Giadone, Italie), une entreprise agricole leader de la production biologique du sud de l’Italie qui a mis en œuvre d’importantes initiatives de bien-être pour ses employés, en particulier pendant la crise liée à la pandémie.
PlanA.Earth (Lubomila Jordanova, Allemagne), qui développe des solutions logicielles permettant aux clients de réduire leur empreinte carbone.
Wanted Community (Christian Delachet, Jérémie Ballarin et Luc Jaubert, France), qui vise à créer des espaces inclusifs en gérant des cafés et restaurants responsables et en mettant en œuvre plusieurs initiatives solidaires.
Rioma (Jose Almedina Polonio, Espagne), une entreprise textile qui a créé une Fondation implantée en Espagne et en Amérique du Sud pour soutenir les jeunes en risque d’exclusion sociale.
Boutique Hotel Stadthalle (Michaela Reitterer, Autriche), un éco-hôtel défini comme « maison passive » - une norme attestant de l’efficacité énergétique d’un bâtiment qui réduit son empreinte carbone.
Virgin Oil Press Ltd. - Grapoila (Marianna Pinczés, Hongrie), qui est devenue une entreprise zéro déchet dans le domaine des procédés de pressage à froid pour la production de ses huiles. Sa stratégie comprend un programme d’aménagement urbain pour permettre aux riverains de l’entreprise de se familiariser avec la permaculture, une forme d’agriculture qui se veut durable et autosuffisante, sans recourir aux produits chimiques.
CleverFarm (Vojtěch Malina, République tchèque), qui s’engage à développer des solutions intelligentes pour les agriculteurs telles que des capteurs basés sur l’Internet des Objets et des outils d’agriculture de précision. 

 
Le Livre blanc de Generali et SDA Bocconi, un guide pour la transition durable des PME


Le Livre blanc « Fostering sustainability in Small and Medium-sized Enterprises », présenté par le professeur Stefano Pogutz (Directeur de MBA à temps plein, SDA Bocconi School of Management), a examiné la relation entre le développement durable et les PME dans huit pays européens (Autriche, République tchèque, France, Allemagne, Hongrie, Italie, Espagne et Suisse) dans les trois domaines principaux que sont le bien-être, l’environnement et la communauté.
Les recherches ont exploré les principaux domaines d’action, les bienfaits et les facteurs favorisant la mise en œuvre d’initiatives de développement durable, ainsi que les obstacles qui entravent l’adoption d’un comportement durable par les PME.

Le Livre blanc souligne en particulier que :

Les PME représentent la quasi-totalité des entreprises exerçant leurs activités dans l’Union européenne et en Suisse, et génèrent plus de la moitié de la valeur ajoutée totale.
Les projets de développement durable structurés permettent aux petites et moyennes entreprises d’accéder à des chaînes d’approvisionnement certifiées et aux marchés mondiaux, ainsi qu’à des financements et des ressources dédiés.
Les valeurs individuelles et l’environnement socio-culturel comptent parmi les facteurs positifs qui encouragent l’adoption d’initiatives durables ; le manque de ressources internes et économiques constitue en revanche un facteur négatif.
Des initiatives et outils pour soutenir la transition durable des PME sont déjà en place : éducation et renforcement des capacités, finance durable, cadre politique, instruments au niveau de la demande, rapports et divulgation d’informations.
Il est essentiel de créer un « écosystème » où les décideurs politiques, les grandes entreprises, le système financier, les universités et la recherche peuvent créer des partenariats public-privé.


Les PME jouent un rôle fondamental dans la dynamique sociale et communautaire. En tant qu’acteurs clés des chaînes de valeur européennes et mondiales, elles sont des acteurs incontournables des efforts entrepris vers la transition durable. En termes quantitatifs, elles représentent 99,8 % du nombre total d’entreprises exerçant leurs activités dans l’Union européenne et en Suisse, et offrent plus de 100 millions d’emplois, soit les deux tiers du total. En outre, la valeur ajoutée totale s’élève à 4,3 milliards d’euros, soit 56,4 % du total dans l’UE et en Suisse.

L’adoption de modèles économiques durables offre un éventail d’opportunités et de ressources :

Chaînes d’approvisionnement certifiées et marchés mondiaux. L’adoption d’une approche plus structurée à l’égard du développement durable, tant d’un point de vue environnemental que social, offre aux PME la possibilité d’accéder aux chaînes de valeur certifiées des grandes entreprises et des marchés mondiaux.
Financement dédié à la transition durable. Les ressources mises à disposition au niveau international et national pour la transition écologique ne seront accessibles qu’aux PME qui mettent en œuvre des efforts spécifiques visant à améliorer leur profil de durabilité.
Une finance durable et de meilleures conditions financières. Les facteurs ESG (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance) sont de plus en plus importants, également dans le cadre de l’octroi de crédit aux entreprises. Cette tendance est confortée à la fois par les évaluations que réalisent les banques sur l’exposition de leur portefeuille aux risques ESG, et par les évolutions les plus récentes de la réglementation financière incitant les établissements financiers à introduire des variables ESG dans leurs politiques d’évaluation.
Marchés publics. La participation des PME aux marchés publics a augmenté ces dernières années : en 2011, les PME détenaient 58 % de l’ensemble des contrats des marchés publics dans l’UE et l’Espace économique européen (EEE), tandis qu’elles en avaient plus récemment décroché 65 % (32 % en valeur)1.  Alors que les facteurs ESG importent de plus en plus dans les marchés publics, les PME doivent être prêtes à répondre à des critères de durabilité plus stricts.
Attraction des compétences et des talents. Un meilleur profil de durabilité et une solide réputation d’entreprise favorisent l’attraction et la rétention de travailleurs plus qualifiés et motivés.
Parties prenantes et partenariats. Le partage de principes éthiques, sociaux et environnementaux peut également améliorer la capacité des PME à établir et entretenir de meilleures relations avec les parties prenantes et les partenaires, garantissant ainsi un soutien et un accès aux ressources et aux capacités.

Selon le Livre blanc, les principaux facteurs favorisant le développement d’initiatives dans les domaines du bien-être, de l’environnement et de la communauté chez les PME européennes sont les suivants :
 
Les croyances, principes et valeurs individuels ; les attitudes personnelles, l’orientation environnementale et l’éthique des managers sont en particulier signalées comme des facteurs clés.
La proximité sociale et la forte implication auprès des communautés locales, au-delà du contexte de l’entreprise, sont des moteurs clés de promotion d’initiatives pour les employés et les communautés de référence des PME.
L’environnement socio-culturel, un élément important pour mener des initiatives de bien-être au sein des entreprises.
Le cadre législatif, qui est particulièrement important pour atteindre les objectifs de durabilité en termes de bien-être et d’impact environnemental.
Les bienfaits organisationnels, un élément important à la fois pour la reconversion des employés et les investissements visant une utilisation efficace des ressources.

D’autre part, les principaux facteurs empêchant les PME d’adopter une approche structurée et intégrée à l’égard du développement durable sont les suivants :
 
Le manque de ressources internes, notamment de compétences et d’aptitudes. De nombreux aspects liés au développement durable présentent une complexité technique, technologique et administrative inhérente et nécessitent différents degrés de spécialisation. C’est une question extrêmement importante pour chacun des huit pays où l’étude a été menée.
Les facteurs institutionnels, y compris les réglementations et la bureaucratie. L’étude a révélé le manque de soutien gouvernemental et de législation claire, le manque d’uniformité des cadres réglementaires et des normes, la complexité administrative et les coûts excessifs pour les entreprises.
L’insuffisance de ressources économiques ou financières. Selon l’UE, les petites et moyennes entreprises doivent combler un déficit de financement de 20 à 35 milliards d’euros pour leur transition durable.
Le manque de demande. Près d’une PME sur trois dans l’UE souffre d’un manque de sensibilisation des clients aux produits et services durables, à la fois dans les secteurs B2B et B2C. Néanmoins, plusieurs rapports soulignent l’attention croissante que portent les consommateurs aux questions environnementales et sociales, qui s’est encore renforcée pendant la pandémie.
Le manque d’outils standardisés pour les PME. Seuls huit des 145 outils de gestion de la durabilité développés au cours des 20 dernières années ont été spécifiquement conçus pour une application dans les PME. Ils concernent en particulier la planification stratégique, l’évaluation et le reporting des performances en matière de développement durable et de responsabilité sociale.

Pour surmonter ces obstacles, des instruments et un soutien adaptés sont nécessaires. Pour assurer une « transition juste » à l’égard des PME, des initiatives et outils existent qui peuvent l’accélérer et sont répartis en cinq catégories :
Education et renforcement des capacités : sensibilisation et transfert de compétences afin d’améliorer les connaissances des PME sur les bienfaits et les opportunités liés au développement durable.
Finance durable : des conditions plus favorables pour les PME durables, en vue de faciliter leur accès aux ressources économiques et financières.
Cadre politique : des normes proportionnées et simplifiées pour impliquer les PME dans la transformation durable de l’UE.
Instruments au niveau de la demande : les marchés publics et privés exigeant le respect des critères ESG peuvent favoriser l’intégration du développement durable dans les PME.
Rapports et divulgation d’informations : des outils adaptés et dédiés peuvent aider les PME à divulguer des informations sur les activités de développement durable qu’elles ont déjà mis en place.

De plus amples informations et éclairages sont disponibles sur https://www.sme-enterprize.com/.

Commission européenne (2019), Analysis of the SMEs’ participation in public procurement and the measures to support it (Analyse de la participation des PME aux marchés publics et des mesures pour la soutenir) - 697/PP/GRO/IMA/18/1131/10226 Rapport final 
- https://ec.europa.eu/docsroom/documents/42102/attachments/1/translations/en/renditions/native.

À propos de Generali France

Generali France est aujourd’hui l’un des principaux assureurs de l’Hexagone avec 12,7 Mds€ de chiffre d’affaires en 2020 et propose aux clients particuliers, professionnels et entreprises une offre complète de solutions d’assurances (santé, prévoyance, assistance, biens et responsabilité), d’épargne patrimoniale et de gestion d’actifs à plus de 7,4 millions de personnes. Implanté en France depuis 1832, Generali France s’appuie sur le savoir-faire et l’expertise de ses 9 000 collaborateurs et de ses réseaux intermédiaires commerciaux, agents, courtiers, partenaires pour être le partenaire de ses clients tout au long de leur vie. Entreprise engagée dans une démarche RSE globale, Generali France accompagne ses clients vers une économie plus responsable, durable et inclusive au travers de solutions en parfaite adéquation avec les enjeux sociétaux et environnementaux de notre monde actuel.

Plus d’informations sur https://www.generali.fr


À propos du Groupe Generali
Generali est l’un des plus grands groupes internationaux d’assurance et de gestion d’actifs. Fondé en 1831, il est implanté dans 50 pays et a réalisé un chiffre d’affaires de 70,7 milliards d‘euros en 2020. Comptant plus de 72 000 collaborateurs au service de 65,9 millions de clients à travers le monde, le Groupe figure parmi les leaders en Europe et occupe une place d’importance croissante en Asie et en Amérique Latine. L’ambition de Generali est d’être le partenaire de ses clients tout au long de leur vie, en leur proposant des solutions innovantes et personnalisées et en s’appuyant sur un réseau de distribution inégalé.

Plus d’informations sur http://www.generali.com/

Mardi 28 septembre 2021 tagSponsoring et engagements sociétaux
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Contact
    - Relations avec les médias :
    Tél. +39.02.43535014


    - Relations avec les investisseurs :
    Tél. +39.040.671402

Sur le même sujet
  • Mercredi 6 octobre 2021
    Baromètre France 2025 Generali - Viavoice - Radio Classique (1ère Edition du 6 octobre 2021) – Avenir du pays et système de santé : L’inquiétude prédomine chez les Français [lire le communiqué]
  • Lundi 4 octobre 2021
    Étude Generali – IFOP : Près de 60 % des conducteurs de plus de 65 ans souhaiteraient être mieux informés des nouvelles règles du code de la route et des nouveaux panneaux [lire le communiqué]
  • Vendredi 1 octobre 2021
    Baromètre France 2025 : Viavoice, Generali et Radio Classique à l’écoute des aspirations des Français [lire le communiqué]
  • Jeudi 30 septembre 2021
    Incubateur The Human Safety Net à Montreuil pour les entrepreneurs réfugiés : Un bilan positif après deux années d’existence [lire le communiqué]
  • Mardi 28 septembre 2021
    1ère édition européenne du prix SME* EnterPRIZE du groupe Generali - L’entreprise française Wanted Community entre au palmarès des 7 PME européennes les plus engagées en développement durable [lire le communiqué]
Voir tous les communiqués
Prochains événements
  • Mercredi 24 novembre 2021
    L'Argus factory avec Marine N'GUYEN, Directrice Organisation et transformation Generali. Evénement organisé par l'Argus de l'assurance.
Voir tous les évènements