Mercredi 22 novembre 2017 tagSponsoring et engagements sociétaux

The Human Safety Net : Generali France se lance dans le mouvement !

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Le Groupe Generali a annoncé le 4 octobre dernier à Venise le lancement mondial de sa fondation baptisée The Human Safety Net. Basée sur le principe de la chaîne d’entraide, The Human Safety Net a pour ambition de fédérer l’action des personnes et des associations afin d’accompagner les communautés les plus vulnérables dans le monde. En France, la dynamique vient d’être lancée.

The Human Safety Net



 A l’échelle mondiale, trois programmes ont été identifiés dans le cadre de la fondation The Human Safety Net :

-promouvoir l’égalité des chances des jeunes enfants issus des milieux défavorisés, 

-accompagner les personnes qui bénéficient du statut de réfugié et souhaitent se lancer dans l’entreprenariat, 

-sauver les nouveaux nés des conséquences, parfois fatales, de l’asphyxie néonatale.  


Une originalité dans le domaine de l’action sociétale : une association référente au niveau international dans chacun de ces trois programmes sera garante de la mise en œuvre dans les différents pays (Allemagne, France, Argentine à ce jour), partagera sa méthodologie et coordonnera l’action des associations locales dans chacun des pays qui s’engagent dans la démarche.


Generali France décline à son tour The Human Safety Net en France



Deux des trois programmes démarrent actuellement en France :
 
- The Human Safety Net pour les entrepreneurs réfugiés

- The Human Safety Net pour les familles. 

Pour les mener à bien, Generali France s’appuiera sur des associations reconnues en France pour leur expertise dans ces deux domaines. 



The Human Safety Net pour les entrepreneurs réfugiés – La fondation a choisi de s’associer avec les associations Singa France et Place, afin de mettre en place une formation longue pour les réfugiés souhaitant se lancer dans l’entreprenariat en France. Cette formation leur permet tout d’abord de construire et tester leur projet au cours de « labs ». Analyse de l’environnement, étude de marché, ressources humaines, finances… tous les sujets liés à la création d’entreprise sont abordés lors de sessions de formation sur plusieurs mois. Puis, les projets seront présentés à un jury, qui sélectionnera les plus susceptibles de se concrétiser durablement. Ces derniers bénéficieront d’une incubation pour moitié au sein du BeeoTop, tiers-lieu appartenant à Generali et dédié aux acteurs de l’engagement sociétal, et pour moitié au sein de l’incubateur de Singa.


Ils s’appellent Souad, Lucie ou encore Sharmin. Ils viennent du Rwanda, du Tibet ou de Syrie. Parmi les projets des sept membres de la première promotion figurent des partenariats avec des musées français pour l’emploi de réfugiés spécialistes du patrimoine de leur pays ou le lancement d’une gamme d’huiles essentielles et de produits cosmétiques issue de plantes de Palestine.


Depuis sa création en 2011, Singa a pour objectif de créer des ponts entre les personnes réfugiées en France et leur société d’accueil. Forte de ses 25 000 membres en France et présent dans 7 pays, Singa met en relation les citoyens autour  d’ateliers culturels, des cours de langue, des sorties culturelles, de cohabitations, accompagne les réfugiés entrepreneurs dans leurs projets, et tout entrepreneur souhaitant créer du lien dans l’économie de l’asile. 
Le réseau Place, pour sa part, est un collectif européen crée pour mettre en évidence le lien entre migration et innovation pour les pays d’accueil. Place monte des Labos d’innovation dans différentes villes en Europe pour permettre aux réfugiés de créer leur entreprise dans leur pays d’accueil.


Le programme pour les entrepreneurs réfugiés est coordonné au niveau mondial par l’association néerlandaise Spark, qui œuvre depuis 1993 en faveur de la formation et du développement de l’entrepreneuriat dans les pays en voie de développement. Spark  a déjà formé plus de 38.000 jeunes entrepreneurs à travers le monde et accompagné plus de 3000 petites et moyennes entreprises. Place œuvre au niveau global de The Human Safety Net aux côtés de Spark en organisant des Labos d’innovation dans chaque pays où l’action de The Human Safety Net pour les entrepreneurs réfugiés est lancée.



The Human Safety Net pour les familles – Le programme concentrera  son action sur les 6 premières années de l’enfant, pendant lesquelles les capacités d’apprentissage sont les plus importantes et peuvent s’avérer déterminantes pour sa future évolution sociale. L’approche consiste à aider les parents dans leur rôle éducatif en matière de règles de vie, d’alimentation et d’activités ludiques et sportives, à renforcer le lien parent-enfant, à prévenir la pauvreté notamment par des conseils pour mieux gérer les finances personnelles et à redonner confiance à toute personne ayant la responsabilité éducative d’un enfant. 


La fondation, en lien avec l’association GPMA,  a lancé son programme pour les familles via un appel à projets invitant les collaborateurs , les réseaux de distribution de Generali France (réseau salarié et agents généraux) et les adhérents GPMA à parrainer des associations œuvrant en faveur des enfants de 0 à 6 ans issus de familles très défavorisées, le plus souvent monoparentales où une femme seule a la charge de ou des enfant(s). A l’issue de l’appel à projets, un jury sélectionnera une dizaine d’associations et une dotation de 300.000 euros sera partagée entre elles. 


Le programme est coordonné au niveau mondial par l’association allemande Eltern-AG qui œuvre en faveur des jeunes parents en difficulté grâce à des groupes de parole et du mentorat. Depuis sa création en 2004, l’association a accompagné près de 4000 parents et près de 9000 enfants.



The Human Safety Net sera progressivement déployé dans les pays où Generali est présent. L’Allemagne et la France sont les premières à s’être lancées dans le mouvement. Le lancement vient d’être effectué en Argentine.



Marie-Christine Lanne, Directrice en charge des engagements sociétaux de Generali France, en charge de The Human Safety Net en France a déclaré : « Jamais l’humanité n’a été confrontée à autant de risques démographiques, migratoires et sociaux alors même que le changement climatique interroge notre avenir à tous. Generali, au niveau mondial comme en France, a choisi d’être acteur du Bien Commun en fédérant les compétences et la volonté de s’engager des acteurs de son écosystème. Dans la plateforme de marque du Groupe, nous avons défini notre vision du métier d’assureur ainsi :  « activement protéger et améliorer la vie des gens ».  Au-delà même de notre métier, The Human Safety Net poursuit ainsi cette volonté d’aider les plus fragiles pour leur redonner une perspective dans la vie et contribuer aussi à sortir leur communauté familiale des épreuves. A travers le principe des chaînes d’entraide, nous souhaitons engager nos parties prenantes dans ce mouvement, collaborateurs,  distributeurs, clients – particuliers, professionnels ou entrepreneurs et toutes les personnes, fondations et associations qui partagent notre vision. Avec pour « maison » un lieu emblématique universellement connu : la place Saint-Marc à Venise où nous avons l’un de nos sièges historiques et qui est appelé à devenir le centre de rayonnement de l’action de The Human Safety Net.» 



Pour plus d'informations, rendez-vous sur :

www.thehumansafetynet.org  

Twitter : @humansafetynet

Instagram : @thehumansafetynet

#TheHumanSafetyNet

Facebook : TheHumanSafetyNet

À propos de Generali France

Generali France est aujourd’hui l’un des principaux assureurs dans l’Hexagone. Le chiffre d’affaires de la compagnie, dont l’implantation en France remonte à 1832, atteint 11,0 milliards d’euros en 2016. Generali France s’appuie sur plus de 10 000 collaborateurs et agents généraux pour offrir des solutions d’assurances à 8,3 millions de clients, particuliers ou bénéficiaires de garanties dans le cadre de leur activité, ainsi que 800 000 entreprises et professionnels.

A Propos du Groupe Generali
Le Groupe Generali est un groupe italien indépendant bénéficiant d’une forte présence à l’international. Fondé en 1831, il figure parmi les leaders mondiaux de l’assurance, est implanté dans plus de 60 pays, et a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 70 milliards d‘euros en 2016. Comptant 74 000 collaborateurs et 55 millions de clients à travers le monde, le Groupe figure parmi les leaders sur les marchés d’Europe de l’ouest et occupe une place d’importance croissante en Europe centrale et orientale ainsi qu’en Asie. En 2017, le Groupe Generali a été inclus dans la liste des 100 entreprises mondiales les plus engagées en faveur du développement durable établie par Corporate Knights.

Mercredi 22 novembre 2017 tagSponsoring et engagements sociétaux
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Contact
  • Marie Paumier
  • Relations presse
Sur le même sujet
  • Mardi 10 octobre 2017
    Generali France partenaire du « Prix Littéraire Marco Polo Venise » [lire le communiqué]
  • Mercredi 4 octobre 2017
    Generali restaure le cœur de Venise et lance The Human Safety Net, une fondation afin d’accompagner les personnes vulnérables [lire le communiqué]
  • Jeudi 21 septembre 2017
    Irrésistible Nicolas Lunven [lire le communiqué]
  • Mercredi 20 septembre 2017
    Journée nationale de la qualité de l’air 2017 [lire le communiqué]
  • Mercredi 20 septembre 2017
    Etat des lieux de la qualité de l'air à Paris et perception des Français sur la qualité de leur air [lire le communiqué]
Voir tous les communiqués
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à vous proposer les publicités les plus adaptées à vos centres d'intérêt, à améliorer la performance de ce site et à réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies